CARPE EST

PECHE A LA CARPE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la carpe commune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 45
Points : 106
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/08/2009
Age : 39
Localisation : alsace 68

MessageSujet: la carpe commune   Lun 3 Aoû - 22:51

La carpe commune à l'assaut des continents :

A l'origine de nos fameuses carpes koï, se trouvent les carpes communes. Il existe environ 1.500 espèces ou sous-espèces de carpes dans le monde. Notre carpe commune est originaire d’Asie Mineure et d’Asie moyenne et a ensuite étendu naturellement son aire de répartition vers l’Est (Chine), le Sud et l’Ouest (bassins de l’Euphrate et du Danube), probablement à la fin de la période post-glaciaire, soit il y a 8.000 à 10.000 ans !

Puis on la retrouve de la Turquie au Japon et dans les bassins de la mer Noire, de la Caspienne et de la mer d’Aral. Dans le bassin de l’Amour, elle s’hybride avec d’autres espèces voisines. Sa distribution s’élargit fortement vers le Nord et vers l’Ouest en Europe. La carpe a été l'un des premiers poissons introduits en France, il y a plus de 2000 ans, par les Romains, puis élevés ensuite tout au long du Moyen Age par les moines. Charlemagne (742-814 après J.C.) a été le premier souverain à ordonner à ses fermiers de maintenir mares et étangs pour l’élevage des carpes. En France, entre 1300 et 1500, les monastères développent et exploitent de nombreux étangs de production de carpes. Les connaissances en aquaculture évoluent lentement et souvent l'agriculture prend le dessus sur l'élevage piscicole et à partir de 1800, de nombreux étangs disparaissent. Elle s'est largement répandue sur l'ensemble du territoire à l'exception des zones de montagne (Alpes, Pyrénées). Ce poisson osseux, au squelette entièrement ossifié, est le plus gros de nos cyprinidés. La carpe est aujourd’hui très présente dans toute l’Europe et les pêcheurs connaissent bien ce poisson.

La carpe est actuellement présente dans toute l’Europe sauf en Norvège, dans le nord de l’Angleterre et dans les pays baltes. Elle a été introduite aux Pays-Bas en 1899. En Amérique du Nord où la carpe fut importée d’Allemagne en 1877, la situation a évolué de façon totalement différente. Elle agrandit très rapidement sa zone de répartition, elle est élevée dans de nombreux étangs, puis colonise les lacs, rivières avant de voir sa progression stoppée vers 1950 par une mortalité massive liée au contact de maladies inconnues jusque-là dans leur continent d'origine.

La carpe part à la conquête de l'Amérique du Sud, de l'Afrique, elle arrive en Australie en 1860, en Afrique du Sud, à Madagascar en 1896 ainsi qu’en Afrique centrale et dans le Sud-est asiatique.. En Australie elle est considérée comme nuisible et fait l’objet de destructions massives. On la retrouve rapidement en Israël où elle fait l’objet d’élevages intensifs avec des productions énormes (plusieurs tonnes à l’hectare). Dans le même temps en Asie, se développe une carpiculture familiale et rustique. Chaque agriculteur a sa production de volailles et de carpes (source importante de protéines).

De la carpe sauvage à la carpe d'élevage :

Le développement de la carpiculture (élevage de la carpe) en Europe centrale était au départ essentiellement freiné de par les limites imposées par les températures. Ensuite, les progrès techniques de l’élevage et le contrôle de la reproduction et la sélection ont permis de sélectionner des variétés de carpes qui grossissent mieux dans les eaux fraîches où naturellement la carpe d’origine ne se reproduit pas régulièrement.

Dans l’Europe du Sud, la carpe est réellement indigène, ainsi dans le delta du Danube, les carpes se reproduisent en énormes quantités. Ces carpes (appelées aussi carpes rouleaux) présentent une morphologie très allongée : rapport longueur/hauteur = 3,4 contre 2 à 2,5 pour les variétés sélectionnées en élevage. Car il existe chez cette espèce un très grand polymorphisme (hauteur-longueur, écaillure, couleur…) lié à de fortes aptitudes d’adaptabilité à des conditions de milieu variées (eaux courantes, eaux stagnantes, eaux saumâtres…). Des différences importantes séparent les carpes sauvages des carpes domestiques d’élevage, les premières à corps plus cylindrique et oblong (type koï), les secondes à corps plus haut et plus massif.

En Europe la sélection des carpes communes pour l'élevage va se faire selon des critères de croissance et de forme (rapports longueur/hauteur et hauteur/épaisseur). Plus ces rapports sont faibles plus la carpe est intéressante pour le consommateur. Les poissons les plus recherchés ont des indices de hauteur inférieurs à 2,6. Ainsi naît toute une série de races de carpes :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carpe-est.forumactif.org
 
la carpe commune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carpe commune et miroir
» carpe commune
» Carpe commune
» carpe commune et esturgeons
» couple de carpe commune de80 cm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARPE EST :: PRESENTATION :: HISTOIRE DE LA CARPE-
Sauter vers: