CARPE EST

PECHE A LA CARPE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 petite explication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 45
Points : 106
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/08/2009
Age : 39
Localisation : alsace 68

MessageSujet: petite explication   Lun 3 Aoû - 23:01

SA PECHE
La carpe a colonisé avec le temps bien des lacs et des rivières ! Même si nos grands-pères péchaient se poisson il y a des années, celle-ci demeurait une pêche confidentielle et les rares prisent n'excédaient généralement pas les 10Kg. La raison en était principalement due au matériel utilisé à cette époque. Mais il y a de cela trois décennies, une passion est venu d'outre-manche. La pêche spécifique de la carpe a débuté dans les années 1970 en Angleterre.
Le montage au cheveu est apparu en 1978 (Kevin Maddocks) Le montage des bas de ligne en tresse, date des années 1980. L'apparition des premières bouillettes, date des années 1982-1983 en Angleterre. En 1985, cette passion arrive discrètement en France. Il y a différentes façons de pêcher la carpe : - La traque, la pêche en bateau, celle du bord en statique (95% de l'action de pêche) et en surface. Elle peut se pêcher en session de plusieurs jours, une journée au bord de l'eau ou de nuit. Cette dernière fait partie de l'engouement de cette pêche auprès des jeunes et demeure commune au matériel utilisé par les carpistes de nos jours. On peut différencier les poissons entre eux au cour d'un combat et savoir si nous avons à faire, à un petit sujet ou une belle mémère !
- Les petites carpes se battent généralement sous la canne, les sujets de 10 à 20Kg sont plus agressifs durant le combat et elles iront chercher les obstacles, le courant pour la rivière etc. La grosse carpe, quand à elle, se sert de son poids pour sa défense. Ce sont généralement les poissons entre 10 et 20Kg, qui offre les plus beaux combats au pêcheur de carpe. La carpe se pêche toute l'année avec plus ou moins de réussite selon les saisons. Pour les débutants, nous conseillons de commencer celle-ci au printemps quand les eaux ce réchauffes. Une carpe sera toujours plus active dans une eau à 12°C ! Car c'est un animal à sang froid, qui réagit selon les conditions climatiques de l'eau. Une trop brusque monter ou descente de la température de l'eau, et c'est l'arrêt nutritionnel du poisson pendant quelques heures ou voir des jours.
- Pourquoi commencer au printemps ? Tout simplement que la carpe va sortir de sa léthargie hivernale et va chercher à se nourrir pour prendre des forces. Cette recherche de nourriture est une aubaine pour le carpiste, car le poisson ne serra pas trop regardant sur le menu proposé au fond de l'eau. La carpe va devoir prendre des forces rapidement, pour la saison de reproduction (La fraye). De plus, à cette époque de l'année, la nourriture naturelle commence juste à éclore !
-La carpe visite différents endroits sur un plan d'eau durant l'année. En premier, se sont les herbiers qui recèlent de nourriture et serviront également pour la fraye. En second, les lieux encombrés d'arbres immergés, les nénuphars, sont des postes de repos. Enfin, les hauts-fonds, le bord des berges, les plages, recèlent de nourriture et les carpes visitent toujours ces lieux durant la journée ou la nuit. Parfois il sera bon de pêcher face au vent, car celui oxygène l'eau et remue le fond par des contres courants. Très favorable en été !


Le materiel
La canne : Il en existe de différentes tailles et puissances. La taille varie de 3.30m, 3.60m et 3.90m soit 12 et 13 pieds. Un pied mesurant 0.30m. La puissance varie de 2 à 4 livres, une livre mesurant 453gr environs. Il y a également trois actions : la parabolique, la semi parabolique et de pointe. Celle-ci sera montée avec différents anneaux. Pour les personnes de petites tailles, les cannes de 3.60m sont conseillées avec une action semi parabolique. Les autres étant plus difficiles à mettre en compressions.
Le moulinet : C'est un point essentiel du matériel, il se doit d'être robuste, étanche et contenir une grosse capacité de fil. Quand au frein, il doit être irréprochable, facile d'accès et extrêmement précis ! N'oublions pas qu'une carpe est une farouche combattante et demeure le plus gros poisson d'eau douce après le silure. On trouve dans le commerce des moulinets avec un certains nombre de roulements.
Ceux-ci servent surtout à la souplesse mécanique du moulinet et à sa longévité. Pour la carpe, il existe deux types de moulinets :
-Les débrayables et ceux à freins avant.
-La différence vient du fait que le premier dispose d'un frein de secours, si on puis dire ainsi ! Lorsque la canne est en action de pêche, on actionne ce mécanisme et cela permet de régler la tension du frein, lors du démarrage d'une carpe. On tourne une fois la manivelle et on bascule sur le frein principal, avec lequel vous finirez la bagarre !
- Pour le deuxième, il fait office de frein principal et dois toujours être réglé au plus juste. Sinon, vous risquez de voir partir la canne à l'eau avec la carpe au bout !

Le détecteur de touche : Se sont des appareils électroniques, qui détectes une tirée du montage posé sur le fond. Ils sont en générales couplés à des indicateurs visuels, nommés swinger, écureuil etc... Ses détecteurs nous informes d'une touche par un bip, couplé à une diode lumineuse qui s'éclair en même temps ! Ils se doivent d'être 100% étanche et d'une grande robustesse. Ceux-ci sont posés sur un repose canne, appelé communément Rod Pod.
Le tapis de réception : Une fois la carpe dans l'épuisette, celle-ci sera posée délicatement sur ce tapis. Pourquoi ? Simplement pour ne pas la blesser avec les cailloux, les déchets de nous autres humains, les branches d'arbres etc... Se tapis se doit d'être mouillé avant de déposer le poisson dessus. Pourquoi ? A fin que celle-ci ne perde pas le mucus (Liquide visqueux autour du poisson) sur son corps. Car la perte d'une écaille, une plaie ouverte, la perte de ce mucus, pourrait entraîner la mort du poisson après l'avoir relâcher ! Les bactéries se trouvant dans l'eau et invisible à notre oeil, infecteraient la plaie. Ceci dépend également de l'âge du poisson et se sont état de santé. Car une carpe peut vivre dans des eaux très polluées et avec peut d'oxygène. Sa longévité est méconnue, on parle d'une trentaine d'années pour les vieux poissons !
L'épuisette : Celle-ci doit être de grande taille et avec un filet à petite maille. A cela s'ajoute une grande quantité de matériel non moins indispensable au confort de pêche.
Le Biwy (Pour les nuits), les petits ustensiles (Plombs, hameçons,Aesse, gaine etc..), les produits de soin spécifique aux poissons, le parapluie, des vêtements chaud et aéré pour l'hiver 'Le Rod Pod (Pour poser les cannes), le peson (Sert à connaître le poids du poisson), un sac de conservation (Doit être grand et profond) et l'appareil photo. La liste serait trop grande à énumérer, tant les besoins en matériel s'accroisse au fil de nos compétences et de nos pêches. C'est vous qui devrez choisir, en prenant compte des besoins spécifiques de la carpe !
Mais n'oublier pas que sa santé prédomine vos gestes et vos montages.
LES ESCHES
Il existe une grande variété d'esches pour la pêche de la carpe. Aborder l'ensemble de celle-ci, demanderai l'écriture d'un ouvrage complet et certainement pas exhaustif, tant ce domaine est varié. De plus, les fabricants d'appâts poursuivent dans ce domaine, des recherches extrêmement poussé et orienté sur les besoins physiologiques des carpes. Les Graines ou esches végétales : Ces appâts sont en générales issues de l'agriculture humaine. Le maïs, le lupin, la fève, la pomme de terre, la cacahuète, le chènevis, la noix tigrée etc... Certaines de ces esches sont connues depuis des décennies pour leurs attraits sur la carpe. Exemple : la pomme de terre, le maïs et le chènevis. La noix tigrée ou souchet en France, est une graine provenant d'Espagne et d'ailleurs. Sont intérêt pour la pêche est sa dureté et sa forte teneur en sucre. Les appâts dit "Camées" : On retrouve parmi eux, les asticots, les vers de terre, vers de berge, les vers de vase etc.......

A noter que l'asticot est une esche reine pour la carpe. Couplé à du maïs en boîte (Appelé Maïs doux), il devient un appât redoutable pour la traque de celle-ci.
Les bouillettes : De forme et de diamètre différentes, elles demeurent l'ultime appât.(Soit en Anglais, l'Ultime Baits). Elle est composée de différentes farines végétales, laitières ou animales. Ces farines sont ensuite mélangées ensembles et formes un mix. On ajoute à ce mix, des oeufs, un parfum, de l'huile, du sweetner et parfois un colorant. A cette base, on peut compléter avec des acides aminés, des farines d'oiseaux et d'autres ingrédients. Les parfums vont du fruité au crémeux, du poisson aux épices. Les bouillettes peuvent être solubles ou flottantes. Les diamètres pourront aller de 8mm à 30mm voir plus. Les recherches vont toujours dans le sens de cet appât et ses ingrédients de base. C'est un des composants de l'évolution de la pêche de la carpe dans notre pays.
Les esches diverses : Si la bouillette à révolutionné le monde de la carpe, il existe pourtant d'autre façons d'appâter cet animal. Ce poisson à un régime omnivore si l'on puis dire ainsi et comme beaucoup d'animaux, elle est opportuniste ! C'est pour cela, qu'on peut la pêcher avec du pain en surface, des fruits de saisons, des bonbons sucres comme les Chamalows, les Fraises Tagada, les Bananes etc........ Mais aussi avec des carrés de jambon, du gruyère et que sais je encore........

Lors des amorçages, on emploi des pellets (Petit granulé à base de farine de poisson en générale et distribué en pisciculture. Celui-ci est étudié pour l'accroissement des poissons d'élevages comme la truite, la carpe et autres.) pour faire venir le menu fretin et provoqué un réflexe de nutrition de la carpe. Mais depuis peu, il est possible de pêcher avec ses granulés car ils sont plus gros et fait pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carpe-est.forumactif.org
 
petite explication
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différentes motorisations existantes... Une petite explication?
» Une petite explication des différents type de Métal pour les novices !!!
» [IMA] Petite explication
» allez un petit saut a l élastique
» gagner plus de CV oui mais petite explication

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARPE EST :: PRESENTATION :: HISTOIRE DE LA CARPE-
Sauter vers: